À propos

Un peu d'histoire...

  • C'est en 1989 qu' André Perracino, promoteur immobilier, créé la Galerie de l'Étoile, d'une surface totale de 9 000 m², dont 6 000 m² de surface commerciale ventilée en 30 cellules commerciales de tailles différentes, allant de 40 à 1 000 m².

  • En 2004, il revend à une filiale de la Caisse des Dépôts et Consignation, créée pour gérer les actifs immobiliers de la Société Générale, SOGEPROM. La gestion de la galerie est alors confiée à l'opérateur parisien Urbi et Orbi représentant le propriétaire, tandis que la commercialisation des cellules est confiée à SUDECO (Paris).

  • En 2007/2008, des travaux de rénovation sont effectués, avec la remise aux normes électricité et incendie. La Galerie souffre d'un déficit d'image, et les loyers des commerçants augmentent.

  • En 2008, un seul nouveau commerce s'installe. Fin 2008, les travaux d'entretien tardent à être réalisés.

  • En 2010, une étude est entreprise par l'association des commerçants de l'Étoile sur les coûts de fonctionnement des commerces. Elle montre une disparité importante par rapport aux loyers du centre-ville. En effet, à l'Étoile, les locataires paient entre 24 et 26 € / m² alors qu'en centre-ville, les loyers se situent autour de 15 € / m². De plus les commerçants doivent reverser 2 % de leur Chiffre d'Affaire, en plus des charges communes à régler. Ces coûts demandent une activité et un CA important pour être rentabilisés.

  • En 2014, le propriétaire lance une étude pour restructurer les cellules commerciales de la Galerie, le but étant de déplacer l'enseigne Casino, en position centrale de la Galerie, afin d'agrandir sa surface d'exploitation. L'ancienne surface aurait été divisée en deux cellules de 400 m², dans l'idée d'y accueillir des enseignes locomotives comme H&M. Lors de cette étude, il est apparu qu'Il faudrait également prévoir une enveloppe de six millions d'euros pour la rénovation des cellules commerciales existantes. Le projet a donc été abandonné.
  • En 2015, la commercialisation initialement gérée par SUDECO est confiée à une entreprise locale, Grard Immobilier d'entreprises, sans succès.


Actuellement, l'Étoile se compose de locataires ( la brasserie La Belle Époque, la boutique de prêt-à-porter TVM Record, le supermarché Casino, Barnoud Immobilier), et de propriétaires ( Moynat Peillex, Ôyosoy et Maison du Monde).

Avancée des travaux

Novembre 2020 : obtention de la CDAC (Commission Départementale d'Aménagement Commercial).

Février 2021: en attente de la décision de la commission de sécurité , pour un deuxième examen.

Avril 2021 : obtention de l'autorisation de travaux

Juillet 2021 : attente de l'accord des copropriétaires pour la validation du projet en lien avec les parties communes.

Août 2021 : l'ensemble des résolutions a été validé par plus de la majorité des copropriétaires. 

Novembre 2021 : signature de l'achat de l'Étoile

Fin novembre 2021 : début des travaux